logo_PLG

Electronique

Carte de développement ProtoPic2840

pic ready onboard 250Recherchant l'évolutivité à un coup relativement abordable, et étant plutôt limité par les caractéristiques du Pic16F84A, j'ai tout d'abord commencé par regarder ce qui existait déjà , histoire de mieux cerner le problème. J'ai vu des platines simples et accessibles comme la PIC READY BOARD commercialisée par mikroElektronika, et autour de laquelle il est parfaitement possible de "greffer" différents modules complémentaires, HP488 317x223ou une platine plus complète comme la HP488-00-3 de Matrix Multimedia, compatible E-Blocks, possédant déjà une belle interface utilisateur ...

ou encore l'EasyPIC7 de mikroElektronika, extrêmement complète (trop peut-être ?)... par exemple... il en existe bien d'autres...

Mon choix ne figure pas içi, j'aurais pourtant bien aimé me faire plaisir !
La carte dont j'avais besoin, je l'ai conçue moi-même. Elle a les dimensions du format "Europe" (100x160mm), et peut recevoir l'ensemble des familles 8-bit de Microchip en 28/40 pins, et j'en ai dénombré quelques 127 ! de quoi déjà pour bien commencer à jouer... J'ai volontairement délaissé le support 18 pins car il existe déjà sur PICÉE. Inutile donc de le placer à nouveau !
board easypic7 2
Hormis donc ces 2 supports 28/40 pins, j'ai doublé celui de 40 grâce à des barrettes tulipes de 20 pins, permettant d'envisager une évolution future. Les 5 ports alimentent chacun une batterie de Leds de couleur différente (rouge pour les MSB, jaune pour les LSB), et communiquent avec le monde extérieur grâce à des connecteurs HE10 mâles (2x5), permettant d'y connecter par exemple des modules (fort nombreux...) compatibles avec la carte EasyPIC7. J'ai en effet respecté le brochage de leur connectique. Les Leds de chaque ports peuvent être à tout moment isolées grâce à des cavaliers de codage, au nombre de 5. DSCN4596 297x300En outre, une isolation totale du port A est possible à l'aide d'un commutateur Dip-switch, indispensable notamment lorsque l'on travaille en mode analogique sur ces voies. L'impédance générée par les Leds et leurs résistances de polarisation fausseraient les mesures. La platine reçoit bien évidemment un bouton poussoir de Reset, ainsi qu'un support de quartz et un potentiomètre ajustable permettant le réglage de la fréquence de l'oscillateur RC (11Hz à 1KHz  valeurs relevées à l'oscilloscope ). Le tout étant paramètrable grâce à des cavaliers de codage. Ajoutons à cela une Led (verte) permettant de visualiser la présence du +5V, et une autre (rouge) matérialisant le mode de programmation via la ligne MCLR (mode ICSP).
Une petite chose qui a son importance... cette carte ne dispose pas d'alimentation embarquée et pour cause... elle est destinée à être enfichée grâce à un connecteur DIN41612 à 32 contacts dans celui de la carte de développement PICÉE pour laquelle j'ai déjà écrit un petit article. C'est un choix qui m'est personnel, c'est sûr, les raisons en étant l'économie de composants, et de place sur la carte proto. Et comme de plus je n'utilise pas le 16F84A en même temps que le 16F877A, pourquoi doubler des circuits qui peuvent resservir ? c'est cela aussi, l'évolutivité. Par contre, je l'ai un peu modifiée car, d'origine, son afficheur LCD était piloté en 8-bit (sur le port B donc...), et les lignes de commandes RS et E étaient tirées du port A.easyproto2 J'ai donc effectué une petite modification sur la carte PICÉE, consistant à ramener les lignes de commande sur le port B, les data circulant dorénavant sur 4-bit. Et me voici pour trois fois rien avec une carte compatible E-Blocks !DSCN4593 194x150 L'ensemble est alimenté par un bloc secteur à découpage de 12V/1,2A PSS1212, et la prise DB9 reliée à mon PC au travers d'une interface PCMCIA/RS232 permet la programmation ICSP (In-Circuit Serial Programming) du processeur.
Si toutefois vous désiriez la réaliser sans pour autant déjà posséder PICÉE, cela est possible car, puisque communicante, cette carte peut bien sûr recevoir une extension RS232 sur son port C, et après avoir programmé un bootloader dans votre PIC , il ne vous manquera plus qu'une alimentation de +5V pour la faire fonctionner. Vous voyez que son champ d'utilisation est assez large.
La nappe souple que vous pouvez voir, c'est un petit accessoire bien pratique qui permet de raccorder un port à une plaque de développement sans soudure (breadboard), sur laquelle j'ai câblé un capteur de température DS1821 de chez DALLAS. Une petite merveille !

Le seul semi-conducteur présent est le micro-contrôleur (PIC16F877A), pas de quoi s'affoler, donc...

DSCN4597 232x300
modification de la carte compatible E-Blocks... DSCN4591 289x300
modification du câblage de la carte...

Pour sélectionner le mode 4-bit de l'afficheur LCD, rien de plus simple... j'ai utilisé des barrettes sécables qui réhaussent judicieusement celle existante sur la platine PICÉE. Dès lors, les bits D0...D4 ne sont plus utilisés. Pas la peine de faire plus compliqué !
Voilà , maintenant, il ne reste plus qu'à la programmer...

linkAccéder aux schéma & typons (Ech 1:00)


Schéma de la carte de développement PICÉE modifiée

PICée modifié [640x526px]

Add comment
  • No comments found

Menu Membres

Qui est en ligne ?

Nous avons 35 invités et aucun membre en ligne

Visitors Counter

566736
Aujourd'huiAujourd'hui283
HierHier277
Cette SemaineCette Semaine283
Ce MoisCe Mois5109
Highest 02-12-2017 : 543
Votre IP: 54.198.246.116
Logged In Users 0
Guests 33
Now Online
-
Registered Today
-

Licence Creative Commons

L'ensemble de ce site hormis une notification spécifique est mis
à  disposition selon les termes de la Licence Creative Commons
Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions
3.0 France.
Licence Creative Commons

Les Fabricants de Circuits Imprimés que j'utilise

Mes partenaires et fournisseurs favoris

Vérifiez la disponibilité de votre nom de domaine :
Copyright © 2017 Site de Philippe LE GUEN - Tous droits réservés